L'impression directe étant difficilement paramètrable,
passer par le bouton

Merci

Fiche d'information

doxylamine

( Donormyl® )

Anti-histaminique

Conservation

Conserver votre médicament dans son étui et à l’abri de la lumière et de la chaleur.
Ne pas laisser à la portée des enfants.

Quel bénéfice attendre de ce médicament ?

DONORMYL® est un antihistaminique ayant des propriétés hypnotiques. Il réduit le délai d’endormissement et améliore la qualité et la durée du sommeil.

Un hypnotique est un médicament symptomatique qui vous est prescrit pour traiter les troubles du sommeil qui accompagnent parfois des troubles somatiques ou psychiques.
Le sommeil est un processus complexe et fragile, indispensable pour votre équilibre. Il n’existe pas de durée normale de sommeil (elle est de 7 à 8 heures en moyenne, mais peut varier selon les personnes). Chacun a son rythme qu’il est essentiel de respecter. L’important est la qualité du sommeil et l’état au réveil.
Un médicament hypnotique, appelé également somnifère, induit le sommeil et permet de régulariser sa durée pour éviter l’installation d’une insomnie. Toutefois, la qualité du sommeil peut également être améliorée par d’autres mesures comme le respect de règles hygiéno-diététiques, le fait de favoriser les activités relaxantes le soir et d’éviter les activités stimulantes dans la soirée…
Ce traitement ne constitue qu’un traitement ponctuel dont la durée doit être limitée.
La durée du traitement par DONORMYL® ne devrait pas excéder 5 jours : si l’insomnie persiste, le traitement doit être réévalué

Comment prendre votre médicament ?

Il doit être pris en respectant la posologie prescrite sur votre ordonnance.
Vérifiez bien le dosage des comprimés que vous a prescrit votre médecin.
Avalez les comprimés avec un grand verre d’eau, sans les croquer, au moment du coucher en position assise ou debout.
Les comprimés effervescents doivent être dissous dans un verre d’eau.
Un hypnotique doit être pris juste avant le moment du coucher (15 à 30 minutes avant).

Que faire en cas d’oubli d’une prise ?

Si vous avez oublié votre prise unique du soir, sautez la prise et attendez la prise prévue du lendemain.

Ne doublez jamais les doses pour compenser l’oubli d’une prise.

Quels effets indésirables peuvent apparaître ?

Ces effets indésirables peuvent ne jamais apparaître et sont différents d’une personne à l’autre.
La grande majorité des effets indésirables ne sont pas graves. Certains régressent, dès les premières semaines du traitement. Il faut les connaître pour pouvoir les identifier ou les éviter et, dans tous les cas, en parler à votre médecin qui recherchera une solution pour les atténuer, voire les faire disparaître.

Effets Que dois-je faire ?
Somnolence, baisse de vigilance (pendant la journée) Evitez de conduire ou d’utiliser des machines (notamment le matin). Prudence dans les situations qui nécessitent de l’attention. Prenez le médicament au moment du coucher.
Parlez-en avec votre médecin ou à votre pharmacien qui pourra vous conseiller de diminuer la posologie.
Sécheresse buccale Buvez souvent de l’eau en petites quantités. Stimulez la salivation en mâchant une gomme sans sucre. Vous pouvez utiliser des sprays de salive artificielle si nécessaire.
Troubles de la vision : vision floue, difficultés à lire Evitez de conduire. Parlez-en à votre médecin.
Constipation Pratiquez une activité physique adaptée (marche…), mangez des fruits crus, des légumes verts. Buvez suffisamment d’eau, en particulier le matin à jeun. Présentez-vous à la selle à heure régulière. En cas de douleurs abdominales et/ou persistance de la constipation, parlez-en à votre médecin ou votre pharmacien.

Cette fiche fait mention des effets indésirables les plus souvent rencontrés par les patients ; d’autres effets plus rares peuvent parfois apparaître ; Parlez-en avec votre médecin ou votre pharmacien.

Que surveiller pendant le traitement ?

Hygiène de vie
Evitez les situations répétées de manque de sommeil et la consommation d’excitants : café, thé, cola, drogues.
Pratiquez une activité physique adaptée dans la journée, ou au moins un peu de marche.
Evitez les siestes trop longues.
Préférez un dîner léger en début de soirée, plutôt qu’un repas trop copieux.
Evitez de regarder la télévision trop tard et de rester trop longtemps devant un ordinateur : les écrans stimulent votre éveil. Au contraire, favorisez les activités relaxantes comme la lecture ou l’écoute de musique douce avant d’aller dormir.
Préférez une chambre fraîche quitte à vous couvrir, plutôt qu’une chambre surchauffée. Silence et chambre avec rideaux ou volets sont l’idéal pour dormir.
Allongez-vous dans votre lit uniquement au moment de dormir.
Ne prolongez pas le temps passé au lit pour «récupérer» ; au-delà d’un réveil nocturne de 20 mn, levez-vous, faites une activité simple (lecture) en attendant le retour de la fatigue (bâillements, yeux qui piquent).
Réveillez-vous tous les jours à la même heure, même si vous vous êtes couché plus tard la veille. Dans ce cas, une sieste réparatrice de 20 minutes peut être envisagée.

Les signes d’alerte
Prévenez immédiatement votre médecin en cas d’apparition d’une somnolence excessive, de signes de confusion ou de gêne respiratoire.

Quelles précautions à observer ?

L’alcool
La prise d’alcool est contre indiquée, surtout en début de traitement, car elle peut entraîner une somnolence excessive, augmenter les effets indésirables, le mal-être et l’angoisse.

Les drogues
La consommation de ces produits peut favoriser une réapparition des troubles liées à votre maladie, de plus elle s’oppose à la réussite de votre traitement.

Les médicaments
Ne prenez pas de médicaments non prescrits par votre médecin. Demandez l’avis de votre médecin ou pharmacien car ce médicament peut présenter des interactions avec d’autres médicaments courants.

La conduite de véhicules et l’utilisation de machines
Soyez très prudent : ne conduisez pas après avoir pris un hypnotique. Demandez l’avis d’un professionnel de santé.